Hephaistos | Titans de l'Olympe

Hephaistos | Titans de l'Olympe

Hephaistos | Titans de l'Olympe

Héphaïstos, un dieu au service des dieux

Quand on évoque la descendance de Zeus, les premiers noms qui nous viennent à la bouche sont celui d’Aphrodite, la déesse de la beauté, de l’amour et de la fécondité ; et celui d’Apollon, le dieu de la beauté et de l’inspiration ; tous des dieux dotés d’une grande beauté. Pourtant, ils avaient bien pour frère, un dieu affreux et qui avait du mal à se tenir debout et à marcher. On racontait peu de chose sur lui car les légendes lui accordaient peu d’importance.

Un dieu qui fut abandonné par ses parents

Avant sa naissance, le dieu du feu est déjà rejeté par son père. Il ne le reconnu point comme étant le sien. Selon la légende, Héra l’aurait engendré sans Zeus, ce qui n’est pas impossible dans le monde des dieux mais qui nous laisse penser qu’il se pourrait qu’Héra ai eu une liaison en dehors de son union avec le roi de l’Olympe. Et c’est d’ailleurs peut être pour cela qu’Héphaïstos (titans-olympe.com) n’avait pas la beauté des enfants de Zeus.

Un dieu qui faisait pitié

A part son apparence hideuse, Héphaïstos avait aussi un handicape. Il avait les jambes cassées à cause de ses chutes de la montagne des dieux. Rappelons que le dieu du feu, de la forge et des volcans fut jeté deux fois de l’Olympe, ce qui le marqua profondément car ses jambes furent brisées. Il peine ainsi à se déplacer mais heureusement pour lui qu’il n’a pas perdu l’usage de ses mains. On lui accordait peu de gloire Bien qu’il fût l’allié le plus proche des dieux de la guerre comme Arès et Athéna, on lui accordait peu de considération. Etait-ce parce qu’il n’était que leur forgeron ou parce qu’on lui refusait le premier rang ? En effet, sa place était relayée au second rang. Il était un dieu au service des dieux.

Articles